Loading

Une présence utile

7 Projets – 5 Pays – 1 objectif

A Madagascar, au Burundi, en Afrique du Sud, à l’Ile Maurice mais aussi en Haiti, Fight Aids Monaco participe à l’acquisition de matériel, à la rénovation de locaux, au financement de formation ou d’activités génératrices de revenus. L’association intervient également en dispensant des formations à destination des professionnels (assistantes sociales, médecins libéraux ou en service, animateurs…).

Madagascar – 3 projets

Deux centres hospitaliers et une association de prévention et de lutte contre le vih-sida bénéficient d’un appui de la part de Fight Aids Monaco et de la Direction de la Coopération Internationale de Monaco.

L’objectif est d’offrir un accompagnement et une prise en charge psycho sociale ainsi que de faciliter l’accés aux soins hospitaliers aux personnes porteuses du virus et victimes de nombreuses maladies opportunes.
Structures soutenues

Ile Maurice – 2 projets

La mise en place d’une prévention adaptée, l’accés au test de dépistage et la réduction des discrimination envers les populations touchées sont cruciaux pour limiter les nouvelles infections sur le territoire mauricien. Selon le National Aids Secretariat, 1,02% de la population mauricienne vivrait avec le VIH (modèle statistique de l’ONUSIDA), ce qui représenterait 9000 personnes.
Le gouvernement mauricien assure la gratuité des traitements médicaux et le milieu associatif assure la prise en charge psycho-sociale, la prévention et le soutien moral des personnes infectées ou affectées par le vih-sida.
Les associations locales pronnent une approche plus “humaine et non stigmatisante”.
Structures soutenues

Haiti – 1 projet

Face à l’épidémie du vih-sida, Haïti est le pays le plus affecté de la région caribéenne avec une perte estimée à environ 6 400 vies humaines en 2013 des suites des complications liées au VIH/sida (ONUSIDA). Les trois-quarts de la population vivent dans la pauvreté (78 % avec moins de 2 US$/jour/personne), la moitié de la population survivant même dans un état d’indigence avec moins de 1 US$/jour.
Depuis 2013, Housing Works (LIEN vers SITEWEB) bénéficie de l’appui de Direction de la Coopération Internationale de Monaco et de Fight Aids Monaco. L’objectif est d’équiper une plateforme de formation de haute qualité pour améliorer les échanges d’informations entre les acteurs de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH). Le dernière mission remonte à octobre 2014 (lien vers le rapport de mission)
Structure soutenue:

Afrique du Sud – 1 projet

Améliorer la santé physique des enfants et adolescents vulnérables et vivant avec le VIH à Nyanga et dans les communautés alentour.
La plupart des familles vivent en dessous du seuil de pauvreté et leur alimentation de base est composée essentiellement d’amidon (riz, samp (maïs concassé), pain) et d’aliments riches en matière grasse.
ETAFENI est un centre polyvalent pour les enfants touchés par le sida et leurs soignants à Nyanga, Cape Town en Afrique du Sud.
Le  programme de Nutrition d’ETAFENI offre une éducation sur une alimentation équilibrée et des campagnes de sensibilisation et de motivation favorisant la création de jardins potagers.
Actuellement, plus de 54 jardins potagers ont été créés et permettent d’avoir un certain degré de sécurité alimentaire.
Structure soutenue:

Burundi – 1 projet

Le VIH gagnant du terrain et le sida étant à l’origine de la mort de nombreux parents qui laissaient derrière eux un nombre croissant d’orphelins, la FVS-AMADE BURUNDI a initié des activités de prise en charge des personnes vivant avec le VIH avec l’appui de l’AMADE MONDIALE en 2004.
L’objectif: construire un centre médicosocial à Bururi.
Les principales activités réalisées dans ce centre étaient la prévention et la prise en charge des personnes infectées par le VIH afin de réduire le taux de mortalité.
Les médicaments et consommables de laboratoires non couverts par le Ministère de la Santé Publique, la FVS-AMADE les subventionne. Les salaires du personnel médical sont jusqu’ici supporté par le projet « Prise en charge communautaire des OEV » qui est financé conjointement par le Gouvernement de Monaco, l’Amade Mondiale et Fight Aids Monaco.
Structure soutenue: