Loading

Etre Affilié(e)

Etre affilié(e)

Sont considérées comme affiliées les personnes touchées par le VIH ayant fait la démarche de se rapprocher de l’association.
Après un premier entretien, véritable temps d’échange et de présentation, elles peuvent s’inscrire et devenir « affilié ».

Ce statut permet de bénéficier d’une écoute, d’un soutien et la participation à des activités variées (après-midi récréatives, sorties diverses, week-end organisés, yoga, théâtre…). En cas de besoin, un affilié peut solliciter une aide financière.

Les premiers pas

L’accompagnement set ses étapes.
La relation établit avec Fight Aids Monaco passe par plusieurs phases.

  1. L’entretien préalable, moment primordial de la prise de contact, se fait parfois après plusieurs entretiens téléphoniques avec le coordinateur.
  2. Pour certains, cette première étape est un passage nécessaire avant de franchir la porte d’une association.

Sentiments de confiance et de liberté doivent affleurer : entrevoir ce monde, nouveau pour la plupart, peut effrayer par crainte d’y retrouver des personnes connues ou de côtoyer des personnes marquées par le VIH. Ce monde nouveau peut rassurer par le soulagement de se dire porteur du VIH sans appréhension et percevoir alors ce lieu accueillant.

La vie à Fight Aids Monaco, bien que ponctuelle, s’inscrit dans une fidélité.

Proposer est le principe même de l’animation à F.A.M.

En tant que nouvel affilié, la personne est encouragée à venir un premier après-midi d’accueil où lui seront présentés les bénévoles, qui l’accompagneront au fil des semaines avec les autres affiliés et la découverte de l’organisation. Par la suite, il lui sera proposée de participer aux ateliers, aux week-ends et aux sorties en fonction de ses envies et de ses capacités physiques.
Parfois un léger encouragement permet de dépasser une timidité ou une fatigue lancinante. Cependant, le choix final appartient toujours à l’affilié. Il est de la responsabilité de F.A.M. de ne pas faire « pour » ou « à la place » de l’affilié.

Le seul privilège que nous pouvons nous autoriser est de l’accompagner dans la recherche de solution, et de lui proposer des orientations répondant, ou du moins s’adaptant le plus possible, à son cheminement psychologique ou social.

L’indépendance et l’autonomie de l’affilié sont les objectifs sous jacents de notre accompagnement.