Loading

Les aides financières

Fight Aids Monaco, dans son accompagnement des personnes vivant avec le VIH, se doit d’être présent d’autant plus dans les périodes où leur quotidien se fragilise.

Une aide financière

Très souvent, les hommes et les femmes touchées par le virus ont non seulement un poids moral très lourd à porter, mais aussi pour certains un affaiblissement indéniable de leurs capacités physiques, le tout mettant en danger une organisation de vie préalablement stable.
En général sans emploi avec des revenus très faibles et un budget qui ne laisse aucune place à l’imprévu, les personnes qui sollicitent Fight Aids Monaco ne bénéficient pour la plupart que d’une Allocation Adultes Handicapés (AAH), ou d’une pension d’invalidité.

Fight Aids Monaco propose un service social où la responsable reçoit les affiliés en difficulté. Avec eux, elle établit (sur pièces justificatives) leur budget réel et fait le calcul de leur fourchette économique.

Les requêtes sont rédigées majoritairement pour le règlement d’une créance (loyer, facture d’électricité, d’eau ou autre…), pour tout ou partie de frais de dentistes ou d’opticien restant à la charge du mandant, pour le règlement de séjours hospitaliers ou pour des chèques services utilisés en général pour subvenir aux besoins alimentaires.
Les demandes sont ensuite envoyées pour décision aux membres de la Commission des Aides Financières composée d’administrateurs de l’association.

Outre les aides accordées aux affiliés, Fight Aids Monaco apporte également son soutien à d’autres personnes vivant avec le VIH en difficulté financière.
Les demandes sont limitées à la région PACA et émanent alors d’autres associations de lutte contre le sida (AIDES, ACTES, SOS Habitat et Soins) ou de services sociaux (CHU l’Archet, CDAG de Nice, Caisse Régionale d’Assurances Maladie, Caisse primaire d’Assurances Maladie des Alpes Maritimes, services hospitaliers de Monaco, Nice, Cannes..) qui comptent sur F.A.M. souvent en dernier recours.

Une mutuelle

Une mutuelle est accessible uniquement aux affiliés ne bénéficiant pas de système complémentaire.

80 % de leur cotisation annuelle est alors payée par Fight Aids Monaco. La quote-part des affiliés s’élève à environ 12 € par mois selon les cas. Cela représente une aide et une économie non négligeables pour des budgets déjà serrés.

La prise en charge partielle de la mutuelle par l’association est soumise à l’acceptation, révisable tous  les  deux ans, de la Commission des Aides Financières qui statue selon les revenus des affiliés.